Le Journal de Saône et Loire – Mai 1992

Epoustouflant concert de clôture avec 600 participants

Et le mot est peut-être trop faible ! Mais tout adjectif ou superlatif peut paraître dérisoire pour ceux qui ont eu le privilège d’assister à ce concert. Une musique originale (au sens propre), un orchestre très uni, interprétant avec brio des créations ne faisant aucune concession à la facilité et un choeur composé de six cents voix d’enfants, ont réussi la gageure de présenter un spectacle éblouissant. (…)
“In Illo Tempore” est une création du compositeur Jean Luc Girard, disons de suite que cette pièce contemporaine nous réconcilie avec ce style de musique. Même si certains sons paraissent dissonants individuellements, l’ensemble forme un accord parfait. C’est beau, c’est net… et tellement agréable à écouter. (…) Une véritable ovation a été réservée aux participants par une salle archi-comble. les compositeurs étant sollicités sur l’air des lampions, ils se sont présentés et leur modestie dû-t-elle en souffrir, nous pouvons affirmer qu’ils ont réussi un véritable chef d’oeuvre que nous aurons plaisir à entendre de nouveau.

pb_005